Hauptseite / Kunst und Kultur / Architektur und Urbanismus / Moderne Studien / Mazarin et le « grand dessein » du Louvre. (...)

Mazarin et le « grand dessein » du Louvre. Projets et réalisations de 1652 à 1664

Alexandre Cojannot

Cojannot, Alexandre, "Mazarin et le « grand dessein » du Louvre. Projets et réalisations de 1652 à 1664", dans Bibliothèque de l’école des chartes, 2003, tome 161, livraison 1, p, 133-219.

Extrait de l’article

Projet royal par excellence, né de la volonté de François Ier dans le second quart du XVIe siècle et poursuivi par les rois ses successeurs jusqu’à Henri IV, le nouveau Louvre est devenu, au XVIIe siècle, une affaire de ministres. Cette évolution, témoin des mutations de la monarchie, a trouvé sa forme la plus achevée dans les figures de François Sublet de Noyers et de Jean-Baptiste Colbert, hommes d’État qui assumèrent l’un et l’autre la fonction de surintendant des bâtiments du roi en plus de leurs autres charges. Tous deux - le second subissant assurément l’influence des initiatives du premier -‚ virent en l’achèvement du « grand dessein» du Louvre la fin principale et le plus noble moyen de toute politique royale en matière artistique. L’éclat de ces ministères, qui bornent en amont et en aval la période la plus riche et tumultueuse de l’histoire de la construction du château, de 1639 à 1678, a conduit à mésestimer le rôle central que joua le cardinal Mazarin dans l’évolution du dessin et de la construction du Louvre à partir de sa victoire sur la Fronde.

Lire la suite (Persée)