Accueil / Art et culture / Espaces intérieurs / Etudes modernes / La République chez le Roi-Soleil

La République chez le Roi-Soleil

Odile Caffin-Carcy

Caffin-Carcy, Odile. La République chez le Roi-Soleil, Versalia. Revue de la Société des Amis de Versailles, n° 5, 2002, p. 18-30.

Extrait de l’article

Quelle curieuse destinée que celle de Versailles, créé par la Royauté et qui néanmoins, à deux reprises, donna naissance à la République ! Le château, quant à lui, abrita à la fin du XIXe siècle la presque totalité des rouages de l’État. L’opéra fut affecté à l’Assemblée parlementaire dans un premier temps, puis devint le siège du Sénat, tandis que l’aile du Midi prêtait ses locaux à la Chambre des députés.

Les aménagements de Louis-Philippe dans l’aile nord

Le XIXe siècle boudait Versailles. Que pouvait-on faire d’un tel domaine ? Fallait-il continuer à l’entretenir inutilement ou le démolir ?

Ce fut Louis-Philippe qui le sortit de cette impasse en lui trouvant une nouvelle destination : en faire un musée A toutes les gloires de la France. En 1831 , à quelques voix de majorité, le roi obtint que Versailles entrât dans sa liste civile et put ainsi le transformer à sa guise.

Lire la suite (persee.fr)