Home / Art and culture / Painting and the graphic arts / Modern studies / Le décor du plafond du salon de l’Abondance

Le décor du plafond du salon de l’Abondance

Béatrice Sarrazin, Matthieu Lett et al.

Sarrazin, Béatrice, Lett, Matthieu et al., Le décor du plafond du salon de l’Abondance, Versalia. Revue de la Société des Amis de Versailles, n° 19, 2016, p. 43-70.

Extrait de l’article

La restauration du salon de l’Abondance, achevée en 2013, a redonné au décor peint par René-Antoine Houasse la délicatesse des coloris, l’élégance des formes, les effets de trompe-l’oeil et la transparence des cieux. Elle est aussi l’occasion de reconsidérer l’iconographie du décor, de mieux comprendre les liens de l’artiste avec Charles Le Brun, de détailler l’origine des objets peints, mais aussi de se pencher sur la technique du peintre et sur l’histoire matérielle du décor. Il convient de rappeler que le salon de l’Abondance occupe une place particulière dans la distribution du premier étage du château de Versailles. Il ne fait pas partie de l’enfilade du Grand Appartement à l’entrée duquel il se situe visuellement. En effet, il n’a été aménagé qu’en 1683, une fois l’appartement du Roi achevé, pour servir de vestibule, d’une part, au cabinet des Médailles remplacé par le salon des Jeux du roi Louis XVI et, d’autre part, à la tribune de la quatrième chapelle achevée en 1682, remplacée par le salon d’Hercule. D’après Piganiol, ce salon tient « son nom de l’Abondance qui est peinte sur le plafond avec la libéralité, etc. » . Comme pour souligner la portée de ce double thème, celui-ci est repris dans les figures allongées sur les métopes de la corniche. Quant à la profusion des objets sculptés ou peints sur la voûte, elle ne pouvait elle aussi que conforter cette interprétation qui a évolué depuis lors.

Lire la suite (persee.fr)