Accueil / Art et culture / Sculpture / Etudes modernes / Charles Le Brun et les sculpteurs de Versailles.

Charles Le Brun et les sculpteurs de Versailles. Étude de la genèse des statues de l’aile du Midi

Bénédicte Gady

Gady, Bénédicte. Charles Le Brun et les sculpteurs de Versailles. Étude de la genèse des statues de l’aile du Midi, Versalia. Revue de la Société des Amis de Versailles, n° 11, 2008, p. 85-98.

Extrait de l’article

Moins de dix ans après la mort de Charles Le Brun, Claude Nivelon, son élève et biographe, évaluait en ces termes le rôle que le premier peintre du Roi avait joué sur les chantiers de sculpture à Versailles : « tous ces beaux ouvrages de marbres que les plus habilles et fameux sculpteurs du temps ont travaillé, avec tant de science et de soing, et qui égalleront les temps par leurs durée sans parler de leurs excellence, qui se pouroit mettre en parallèle à ce qui se void des Anciens, sont de son dessein ; et ils n’ont pas donné un coup de ciseau qu’ils n’ayent [ sic pour : « qu’il n’ait » ] conduits, à proprement parler, leurs mains, sans que je prétens faire tort au mérite de pas un. » Un tel propos s’inscrit dans une biographie élogieuse de l’artiste : il n’exprime ni un état de fait, ni même un point de vue partagé par les contemporains. Énoncé ici avec enthousiasme, il peut facilement se retourner pour conforter une tradition historiographique qui voit en Le Brun un dictateur des arts, imposant ses vues aux artistes de son temps. Reste que ce texte noue à merveille de nombreux fils indispensables pour tisser une histoire de l’art sous Louis XIV : la collaboration des meilleurs artistes pour illustrer ce « grand sujet » qu’est la gloire du roi ; la volonté de rivaliser par ce moyen avec l’antique ; la primauté accordée au dessin, qui justifie l’intervention du premier peintre du roi en amont ; une structure particulière des arts qui accorde à celui-ci la conduite de certains chantiers ; et enfin, un sentiment de gêne face aux conséquences d’une telle direction sur le statut des sculpteurs.

Lire la suite (persee.fr)