Accueil / Art et culture / Sculpture / Etudes modernes / L’ « Estat présant des figures » (1686), (...)

L’ « Estat présant des figures » (1686), première description des sculptures des jardins de Versailles après l’installation de la cour : un document inédit

Alexandre Maral

Maral, Alexandre. L’ « Estat présant des figures » (1686), première description des sculptures des jardins de Versailles après l’installation de la cour : un document inédit. Bibliothèque de l’école des chartes. 2012, tome 170, livraison 1. Versailles. De la résidence au musée Espaces, usages, institutions XVIIe-XXe siècle Études et documents réunis par Fabien Oppermann, sous la direction de Fabien Oppermann, p. 59-102.

Extrait de l’article

Sans être inconnu des spécialistes de la sculpture de Versailles, le document qui est édité ici pour la première fois n’a jamais été correctement daté. Si sa page de titre comporte, écrite d’une autre main, la date de 1715, il décrit une situation qu’il est possible, par divers recoupements et déductions, de rapporter aux mois d’août-septembre 1686. C’est dire son intérêt, puisque cette période des jardins de Versailles reste mal connue et marquée par de constantes modifications.

I. Une description topographique

Ce recueil comporte cent quatre-vingt-un feuillets et recense, numéro après numéro, les sculptures ou ensembles de sculptures qui sont placées dans les jardins de Versailles. La numérotation n’est pas strictement rigoureuse : ainsi, tel numéro est attribué deux fois, tandis que certaines œuvres sont dépourvues de numéro. En outre, les numéros ne se suivent pas toujours. Ils renvoient à un plan, qui malheureusement n’est pas annexé au recueil et qu’il est, pour l’instant, impossible de localiser.

Lire la suite (persee.fr)