Accueil / Bases de données / Les itinéraires de la cour / Itinéraire de Robert II d’Artois. Les lieux de (...)

Itinéraire de Robert II d’Artois. Les lieux de passage, d’étape et de séjour du prince (1266-1302)

Marie Delezenne (éd.)

Itinéraire de Robert II d’Artois. Les lieux de passage, d’étape et de séjour du prince (1266-1302), éd. par Marie Delezenne, Paris, Cour de France.fr, 2022, en ligne : https://cour-de-france.fr/article6445.html.

La reconstitution de l’itinéraire de Robert II d’Artois a été rendue possible grâce à deux comptes de l’hôtel du prince (A162 couvrant la période du 6 février au 28 juin 1300 et A178 couvrant la période du 1er janvier au 31 mai 1301) conservés dans le Trésor des Chartes d’Artois constituant la série A des Archives départementales du Pas-de-Calais (Dainville). Cette édition a également été rendue possible grâce à la conservation de nombreux mandements comtaux que contiennent le Trésor des Chartes d’Artois, le Premier cartulaire d’Artois (conservé aux Archives départementales du Nord à Lille), et que contiennent les Archives municipales de Saint-Omer. Enfin, la reconstitution de l’itinéraire du comte d’Artois a été rendue possible grâce à l’édition des registres de la chancellerie angevine par Riccardo Filangieri, I registri della Cancelleria angioina ricostruiti da R. Filangieri con la collaborazione degli archivisti napoletani, 50 vol., Naples, Presses de l’Académie, 1950-2010.
La reconstitution de l’itinéraire doit aussi beaucoup au travail d’Auguste de Loisne qui a édité l’« Itinéraire de Robert II, comte d’Artois (1267-1302) », dans Bulletin philologique et historique, 1913, pp. 362-383. Le travail de ce dernier a été corrigé et complété grâce aux sources mentionnées ci-dessus.

L’itinéraire ainsi reconstitué concerne les années 1266 à 1302, faute de données avant 1266. Le traitement et le contrôle des données ont été effectués en suivant le parcours du comte. Cet examen a permis d’identifier de nombreux lieux-dits et lieux disparus ainsi que d’éliminer des indications qui présentent des incohérences quant au lieu de séjour ou à la date de rédaction.

L’itinéraire de Robert II d’Artois ainsi constitué compte 1372 indications et énumère 203 lieux de passage, d’étape ou de séjour différents. Il documente le ou les lieux de séjour de 1316 jours, soit 10,1 % des 13007 jours que compte la période sur laquelle porte cet itinéraire, allant du mois de décembre 1266 au 11 juillet 1302, jour de la mort du prince.