Accueil / Histoire et fonction / Finances et gestion territoriale / Etudes modernes / Banque et pouvoir au XVIe siècle : la surintendance

Banque et pouvoir au XVIe siècle : la surintendance des finances d’Albisse Del Bene

Marie-Noëlle Baudouin-Matuszek, Pavel Ouvarov

Baudouin-Matuszek, Marie-Noëlle / Ouvarov, Pavel, Banque et pouvoir au XVIe siècle : la surintendance des finances d’Albisse Del Bene, Bibliothèque de l’Ecole des chartes, année 1991, volume 149, n° 149-2, p. 249-291

Extrait de l’article

Au lendemain de son avènement, Henri II avait opéré une répartition
rationnelle de l’administration des affaires du royaume entre ses quatre
secrétaires des commandements et finances. Sous l’angle de la question
financière, le département de Jean Duthier fut de loin le plus important. Il
comprenait, en effet, les provinces du sud-est : le Dauphiné, le Lyonnais et
la Savoie, mais aussi le Piémont et les affaires de Rome et du Levant. C’est
dire que la politique étrangère à l’heure des guerres d’Italie relevait, en fait, de ce secrétaire : Duthier fut un véritable secrétaire d’Etat des affaires
étrangères pour l’Italie et le Levant. La correspondance de ce portefeuille
ministériel est conservée aux Archives centrales d’État des actes anciens à
Moscou, dans la collection appelée collection Lamoignon.

Lire la suite (Persée)