Accueil / Histoire et fonction / Finances et gestion territoriale / Etudes modernes / Estimer la valeur de marché des rentes d’État (...)

Estimer la valeur de marché des rentes d’État sous l’Ancien Régime

Katia Béguin

Katia Béguin, « Estimer la valeur de marché des rentes d’État sous l’Ancien Régime », Histoire & mesure , XXVI-2, 2011, mis en ligne le 15 décembre 2011, consulté le 25 avril 2019

Extrait de l’article

Cette étude s’efforce d’expliquer pourquoi il est si difficile de connaître les prix de marché des principaux titres d’emprunt à long terme (rentes sur l’Hôtel de Ville de Paris) émis par la monarchie française à l’époque moderne. Ces difficultés résultent pour une part de postulats historiographiques, mais aussi de lacunes documentaires. L’hétérogénéité des titres, les variations des taux d’intérêt des émissions constituaient des facteurs d’incertitude et la cause d’un déclin presque continu des prix marchands des rentes. Mais les prix de vente entre particuliers étaient souvent dissimulés dans les actes notariaux, soit parce que l’entreprise d’estimation était réellement complexe, soit pour préserver les apparences de richesse des propriétaires. Cette analyse encore partielle fournit cependant quelques exemples de variations significatives et des fourchettes des prisées au xviie siècle, afin de contribuer à l’estimation des patrimoines familiaux et à la compréhension des pratiques des détenteurs de titres.

Lire la suite (openedition.org)