Accueil / Histoire et fonction / Finances et gestion territoriale / Etudes modernes / Le Domaine de Louis XIII à Versailles

Le Domaine de Louis XIII à Versailles

Jean-Claude Le Guillou

Le Guillou, Jean-Claude. Le Domaine de Louis XIII à Versailles, Versalia. Revue de la Société des Amis de Versailles, n° 3, 2000, p. 86-111.

Extrait de l’article

En soi, le domaine de Louis XIII à Versailles était relativement peu de chose. Cependant, comme le destin l’a placé à l’origine de l’un des jardins les plus prestigieux du monde, l’histoire de sa création mérite certainement une étude détaillée.

Certes, il revient à Louis XIV la gloire d’avoir magnifié les jardins de Versailles et à Le Nôtre le prestige d’avoir su répondre aux désirs royaux en imaginant de prodigieux terrassements et en inventant mille surprises dans les bosquets ; mais toutes ces merveilles s’inscrivirent dans un plan de masse préexistant, qui avait été voulu par Louis XIII et élaboré par ses jardiniers Jacques Boyceau, Jacques de Menours et Claude Mollet. Ce sont eux qui définitivement, avaient engagé l’avenir de Versailles en fixant l’orientation générale des jardins, en distribuant le réseau des allées, en imposant les proportions des bosquets et en décidant que les jardins commenceraient par un parterre étalé devant le château et se termineraient sur une somptueuse pièce d’eau miroitant dans les lointains.

Pourtant tout était né sans dessein préconçu. Il y avait eu d’abord une simple maison, puis un premier parc et ensuite un second, qui s’étaient juxtaposés successivement les uns aux autres à trois reprises : en 1623, 1627 et 1631, comme nous allons le voir, en nous appuyant principalement sur les archives du domaine de Versailles. Ces archives, un peu oubliées, n’ont guère été exploitées à la hauteur de leur mérite ; elles révèlent pourtant avec force détails ce qu’était exactement le domaine de Louis XIII et de quelle manière il s’était formé.

Lire la suite (persee.fr)