Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Procès politiques : une manie française (...)

Procès politiques : une manie française ? 

François Foronda

François Foronda, « Procès politiques : une manie française ? », Médiévales, 68, printemps 2015.

Extrait de l’article

Depuis le colloque qu’Yves-Marie Bercé avait organisé à Rome en 2003, la question des procès politiques n’a cessé de jouir d’une certaine actualité chez les médiévistes français. En témoigne plus particulièrement l’activité de séminaires de recherche, la conduite de quelques projets individuels, et la dimension collective que ces projets ont pu acquérir. C’est dans ce dépassement qu’a pris corps le projet d’édition des procès politiques du règne de Louis XI, dont le dernier résultat est l’édition critique du procès de Jacques d’Armagnac. Cette édition est enrichie, par rapport à l’édition précédente du procès de Louis de Luxembourg, d’un dialogue plus organisé et intégré entre littérature, droit et histoire. Profitant de ce train de procès, d’autres ouvrages ont développé des aspects complémentaires, tels que la trahison et les complots. On se souvient que ce dernier thème avait déjà fait l’objet d’une enquête au milieu des années 1990, sous la houlette d’Yves-Marie Bercé également.

Aussi peut-on s’interroger : ce succès des procès politiques et des thèmes qui leur sont liés signalerait-il une manie française ?

Lire la suite (Open Edition Journals)