Home / History and function / International and national relations / Modern studies / Nérac oublié

Nérac oublié

Bruno Petey-Girard

Petey-Girard, Bruno. Nérac oublié, Albineana, Cahiers d’Aubigné, 24, 2012. La Cour de Nérac au temps de Henri de Navarre et de Marguerite de Valois, sous la direction de Véronique Ferrer, Catherine Magnien et Marie-Hélène Servet, p. 125-139.

Extrait de l’article

La mémoire des lieux et des temps de la vie de l’esprit au XVIe siècle est fragile. Bien souvent ses acteurs, parfois hommes de Lettres convaincus du pouvoir d’immortalisation de leur plume, n’ont pas cherché à fixer les instants de la vie cultivée pour en souligner le rôle dans la formation des objets de culture que sont les oeuvres. Or celui qui souhaite savoir ce qu’ont été ces instants ne peut se raccrocher qu’à des indices fournis par une écriture qui les aurait saisis. Les rares éléments offerts stimulent peut-être d’autant plus l’imagination, au gré de raccourcis qui tendent parfois à valoriser les domaines d’enquête du chercheur. Ainsi en est-il pour le séjour béarnais qui, entre 1579 et 1582, réunit Henri III de Navarre et Marguerite de Valois : ce séjour aurait été un moment privilégié de stimulation de la culture lettrée au sein de la cour séjournant à Nérac. J’aimerais revisiter les éléments dont nous disposons et en déterminer les limites.

Aux sources de l’image, trois témoignages qui évoquent tardivement et incidemment ce séjour. Sully écrit :

Le Roy et la reine de Navarre, et madame, soeur du Roy, s’estans retirez à Nerac, la Cour y fut un temps fort douce et plaisante ; car on n’y parloit que d’amour, et des plaisirs et passetemps qui en dependent.

Il ajoute plus loin que Nérac

estoit le Paris et les delices de la Cour huguenote, à cause de la grande quantité de belles dames que la reine de Navarre et Madame avoient avec elles en cette ville là.

Lire la suite (persee.fr)