Accueil / Histoire et fonction / Maisons, services et charges / Etudes modernes / Rois d’armes, hérauts et poursuivants à la cour (...)

Rois d’armes, hérauts et poursuivants à la cour de Bourgogne sous Philippe le Hardi et Jean sans Peur (1363-1419) 

Bertrand Schnerb

Schnerb, Bertrand, « Rois d’armes, hérauts et poursuivants à la cour de Bourgogne sous Philippe le Hardi et Jean sans Peur (1363-1419) », Revue du Nord, 3/2006 (n° 366 - 367), p. 527-557.

Résumé de l’article

La période allant de 1363 à 1419 est, à la cour de Bourgogne, marquée par l’apparition et le développement de l’office d’armes. Jusqu’aux premières années du XVe siècle, les traces laissées par les hérauts dans la documentation sont rares et ne permettent guère de les distinguer du groupe qu’ils forment avec les ménestrels et trompettes. Ce n’est qu’à partir des années 1400-1410 que leur présence devient plus visible, le phénomène prenant une ampleur véritable dans les années 1415-1419. On voit alors clairement apparaître la hiérarchie des poursuivants, hérauts et rois d’armes et on peut plus aisément saisir la réalité de leurs fonctions dans le cadre de la vie de cour, de l’organisation militaire et de la pratique diplomatique. Certaines carrières, celle de Roland Le Breton, roi d’armes d’Artois, et celle de Philippe de Croix, roi d’armes de Flandres, peuvent être même en partie reconstituées.

Lire la suite (Cairn.info)