Hauptseite / Geschichte und Funktion / Hofstaate, Ämter und Chargen / Moderne Studien / La chambre du roi aux XVIIe et XVIIIe siècles (...)

La chambre du roi aux XVIIe et XVIIIe siècles : une institution et ses officiers au service quotidien de la majesté

Vivien Richard

Richard, Vivien. La chambre du roi aux XVIIe et XVIIIe siècles : une institution et ses officiers au service quotidien de la majesté. Bibliothèque de l’école des chartes. 2012, tome 170, livraison 1. Versailles. De la résidence au musée Espaces, usages, institutions XVIIe-XXe siècle Études et documents réunis par Fabien Oppermann, sous la direction de Fabien Oppermann, p. 103-130.

Extrait de l’article

Espace du palais où le roi vit en public et en privé, héritage de longs siècles de pratiques curiales, la chambre du roi dépend, pour son bon fonctionnement, de l’existence de services dédiés, d’un cérémonial digne de son occupant et d’une distribution significative des pièces de l’appartement. Le château de Versailles, simple relais de chasse sous le règne de Louis XIII et au début de celui de Louis XIV, n’était à l’origine nullement destiné à accueillir l’ensemble de la cour. Avec le règne du Roi-Soleil, et notamment à partir de l’installation de la cour à Versailles en 1682, la chambre du roi devient à la fois espace de prestige, cadre du cérémonial et principal lieu de compétence d’un département éponyme de la Maison du roi. Évoquer cette institution sous le règne de Louis XIV nécessite d’étudier son évolution durant les décennies précédentes et les officiers qui la composent. Pour assurer un meilleur service quotidien du souverain, la Chambre du roi doit s’adapter à la vie de la cour installée à Versailles. L’administration de la cour en général et de ce département en particulier évolue au XVIIIe siècle vers plus de rationalité, mais au prix d’un affaiblissement de son sens politique et symbolique.

Lire la suite (persee.fr)