Accueil / Histoire et fonction / Maisons, services et charges / Etudes modernes / Le Conseil royal de Philippe VI de Valois (...)

Le Conseil royal de Philippe VI de Valois (1328-1350) : image et fonctionnement

François Turcotte-Goulet

Turcotte-Goulet, François, Le Conseil royal de Philippe VI de Valois (1328-1350) : image et fonctionnement, maîtrise d’histoire, université de Montréal, 2003

Extrait du mémoire

Le conseil est une notion fondamentale au Moyen Âge. Certains historiens ont même affirmé que « Le Conseil est tout ». Le terme lui-même est porteur de plusieurs sens : il désigne autant l’obligation vassalique liant le seigneur et le vassal que l’organe où se réunissent les hommes du prince lorsque celui-ci désire des avis. La littérature tant historique que morale n’est pas avare de commentaire sur la nature et la forme des délibérations et les qualités d’un bon conseiller. Dans les chroniques médiévales, le conseil est un lieu commun aucun seigneur ne semble entreprendre quoi que ce soit sans conseil.
Le Conseil royal, en tant qu’institution, a laissé de nombreuses traces de ses activités, entre autres dans les mentions hors-teneur de commandement des actes de Chancellerie et dans les teneurs des ordonnances royales. Dans les premières, on indiquait les personnes ou organes administratifs ayant participé au commandement des lettres royaux, et dans les secondes, on mentionnait souvent le processus de décision au bout duquel le roi en était venu à statuer, ce qui incluait souvent la prise de conseil.

Consulter le mémoire (Université de Montréal)