Home / History and function / Patronage and favour, networks / Modern studies / Alexandre Bontemps, « favori » de Louis XIV (...)

Alexandre Bontemps, « favori » de Louis XIV ?

Mathieu Da Vinha

Mathieu da Vinha, « Alexandre Bontemps, « favori » de Louis XIV ? », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, 2018.

Extrait de l’article

La notion de favori est complexe et sa terminologie a évolué au cours des âges. Si elle supposait initialement un aspect militaire (ce qui pouvait être encore le cas dans la seconde partie du XVIIe siècle, à un niveau moindre, si l’on en croit le parcours de Jules-Louis Bolé de Chamlay qui, dans l’ombre du puissant Louvois, entretint une relation privilégiée avec le monarque qui l’utilisa dans sa stratégie de cabinet comme « ministre de la Guerre occulte » [voir Philippe Cénat, Chamlay. Le stratège secret de Louis XIV, Paris, Belin, 2011]), gouvernemental tout comme celui de posséder un clan familial fort, il semblerait que cette notion politique se mua par la suite plus en une notion d’intimité et d’amitié, ce qui correspondait incontestablement au cas d’Alexandre Bontemps. Sous le règne de Louis XIV, ce n’est pas tant le terme de « favori » qu’il conviendrait d’utiliser mais plutôt celui de bénéficiaire ou destinataire de la faveur royale, ce à quoi tout le monde pouvait prétendre un jour ou l’autre selon le système monarchique de l’ancienne France, mais avec plus ou moins d’entrain et/ou et de persistance. Bontemps, au même titre que d’autres, put jouir de ce privilège pendant près de cinquante ans…

Lire la suite openedition.org)