Accueil / Histoire et fonction / Perception de la cour & la royauté / Etudes modernes / L’Impératrice Eugénie et Marie-Antoinette autour (...)

L’Impératrice Eugénie et Marie-Antoinette autour de l’exposition rétrospective des souvenirs de la Reine au Petit Trianon en 1867

Christophe Pincemaille

Pincemaille, Christophe. L’Impératrice Eugénie et Marie-Antoinette autour de l’exposition rétrospective des souvenirs de la Reine au Petit Trianon en 1867, Versalia. Revue de la Société des Amis de Versailles, n° 6, 2003, p. 124-134.

Extrait de l’article

De tous les hôtes illustres qui hantent encore Versailles, l’Impératrice Eugénie n’est peut-être pas la figure la plus appréciée des partisans de l’Ancien Régime ni la plus emblématique. Et pourtant, non seulement elle aimait à se promener incognito dans le parc à la recherche des ombres du passé, mais elle aspirait aussi à rendre vie à ce palais.

Le château constituait alors l’un des apanages de la Couronne et dépendait à ce titre, comme l’ensemble des musées impériaux, de la Maison de l’Empereur. Aménagé en musée sous la Monarchie de Juillet, il avait perdu son rang de résidence officielle, ce qui ne signifie pas pour autant qu’on le délaissait. Napoléon III ne marquait certes pas pour Versailles la même préférence que Louis-Philippe, mais il ne le négligeait pas non plus. Quant à Eugénie, elle éprouva très tôt pour ces lieux une sympathie intense qui procédait de sa dévotion pour Marie-Antoinette.

Lire la suite (persee.fr)