Accueil / Histoire et fonction / Perception de la cour & la royauté / Etudes modernes / Saint-Simon et les réformes (politiques) : un (...)

Saint-Simon et les réformes (politiques) : un rendez-vous manqué ?

Laurent Lemarchand, Philippe Hourcade

Lemarchand, Laurent, Hourcade, Philippe. Saint-Simon et les réformes (politiques) : un rendez-vous manqué ?, Cahiers Saint Simon, n° 38, 2010. Saint-Simon politique, p. 79-92.

Extrait de l’article

Le sujet qui m’a été confié (Saint-Simon et les réformes) offre l’avantage d’avoir été peu traité par la forêt des études saint-simoniennes, ce qui se produit ainsi rarement. De cette particularité je donnerai ici deux exemples qui déboucheront aussi sur une explication et une remise en cause.

D’une part, plusieurs travaux historiques récents, souvent d’ampleur puisqu’il peut s’agir de thèses, s’intéressent au thème des réformes à l’époque de Saint-Simon c’est-à-dire au temps des premiers éclats du siècle des Lumières. Or, le plus souvent, Saint-Simon n’y figure pas au premier rang des acteurs ou concepteurs des réformes, ainsi dans la thèse de Vincent Denis qui le cite à peine, ou dans ma propre œuvre qui contient pourtant plusieurs centaines de pages portant sur ces réformes. Et il est certain que l’apport de Saint-Simon en la matière n’atteint pas celui d’autres contemporains comme Castel de Saint-Pierre ou même Fénelon et Boulainvilliers auxquels nous serons justement amenés souvent à jauger l’engagement du petit duc. Il semble donc qu’il y ait de sa responsabilité dans la méconnaissance de son rôle.

Lire la suite (persee.fr)