Accueil / Histoire et fonction / Religion, spiritualité et ésotérisme / Etudes modernes / Les députés des Églises réformées à la cour en (...)

Les députés des Églises réformées à la cour en 1561-1562

Philip Benedict, Nicolas Fornerod

Benedict Philip, Fornerod Nicolas, « Les députés des Églises réformées à la cour en 1561-1562 », Revue historique, 2013/2, n° 666, p. 289-332.

Extrait de l’article

Du printemps 1561 à mars 1562, les Églises réformées de France furent représentées à la cour par des députés ou « solliciteurs », pouvant atteindre le nombre de vingt, envoyés des provinces pour défendre et faire progresser les intérêts du parti protestant. Au nom des Églises, ces représentants entreprirent de nombreuses démarches collectives : ils soumirent des requêtes au roi et à la reine mère, envoyèrent des lettres circulaires pour organiser les campagnes de pétitions entreprises au cours de l’année, ou encore conseillèrent les fidèles sur l’attitude à adopter face aux grandes ordonnances royales de juillet 1561 et de janvier 1562. Les députés agirent également individuellement, sollicitant des réparations pour les violences infligées aux coreligionnaires de leur province et cherchant à démontrer à la couronne que les bruits qui circulaient à propos de désordres qu’auraient commis les protestants étaient infondés. Comme les députés agirent en collaboration avec les grands seigneurs protestants et les ministres les plus éminents qui se trouvaient alors à Paris et à la cour, il n’est pas facile d’isoler leur contribution spécifique aux initiatives entreprises par le parti protestant à cette époque. Ils figurent en tous les cas parmi les agents les plus importants qui œuvrèrent à mettre en exécution ces initiatives. Il est aussi fort probable qu’ils participèrent à l’élaboration des stratégies poursuivies par le parti protestant, constituant, ce faisant, l’une de ses instances décisionnelles les plus importantes au cours de cette période cruciale pour le destin des Églises réformées.

Lire la suite (cairn.info)