Home / Historiography & methodology / Historiography / Modern studies / Essais critiques sur les historiens originaux (...)

Essais critiques sur les historiens originaux du règne de Charles VII. Deuxième essai : Jean Chartier

Auguste Vallet de Viriville

Vallet de Viriville, Auguste, "Essais critiques sur les historiens originaux du règne de Charles VII. Deuxième essai : Jean Chartier", dans Bibliothèque de l’école des chartes, 1857, tome 18, pp. 481-499.

Extrait de l’article

La vie de Jean Chartier et les circonstances dans lesquelles il écrivit sa Chronique sont demeurées assez obscures jusqu’à ce jour. Les recherches que nous avons faites jetteront sur ce sujet quelque lumière nouvelle. Nous espérons qu’elles ouvriront la voie à des résultats plus complets et plus satisfaisants .
Jean Chartier était frère de Guillaume Chartier, évêque de Paris, et d’Alain Chartier, le poète le plus renommé de son époque. Ces trois frères naquirent, suivant une tradition constante, à Bayeux, dans une maison que la même tradition désigne encore de nos jours. La famille Chartier paraît avoir été au nombre de ces familles normandes que l’invasion anglaise éprouva d’une manière si remarquable. Les désastres qui vinrent, au quinzième siècle, s’abattre sur leur province avec les armes étrangères, activèrent et vivifièrent au sein de ces familles, de ces hommes, le sentiment patriotique et national qui alors se confondait avec le dévouement à la monarchie. La famille Chartier s’attacha de bonne heure à la cause de Charles VII, encore dauphin , qui lui rendit en bienfaits ces gages de sympathie. Alain Chartier se vit employé par ce prince dès l’époque de la régence, vers 1419, en qualité de secrétaire. Charles VII pourvut à l’instruction de Guillaume, qui fut, selon le témoignage de Martial d’Auvergne, son escholier premier , c’est-à-dire le premier des clercs que Charles se plut à entretenir aux écoles. Introduit plus tard à la cour par son frère Alain, Guillaume y retrouva la protection durable du roi, qui lui fit sa fortune dans la carrière de la science et de l’Église.

Lire la suite (Persée)