Accueil / Historiographie et méthodologie / Historiographie / Etudes modernes / Qu’est-ce que l’espace public ? Histoire du mot (...)

Qu’est-ce que l’espace public ? Histoire du mot et du concept

Nina Birkner, York-Gothart Mix

Nina Birkner et York-Gothart Mix, « Qu’est-ce que l’espace public ? Histoire du mot et du concept », Dix-huitième siècle, vol. 46, no. 1, 2014, p. 285-307.

Extrait de l’article

L’espace public (Öffentlichkeit) représente depuis l’époque des Lumières le cadre social dans lequel s’effectue sans les entraves de la censure une communication libre, qui prend pour sujet tout ce qui concerne la culture et la collectivité et le met ouvertement en débat. Au plus tard depuis l’engagement des encyclopédistes et depuis le débat sur les Lumières initié par la Berlinische Monatsschrift en 1783, l’espace public passe pour un régulateur intellectuel qui est propice à l’auto-organisation libre et rationnelle de la société et au perfectionnement de l’État, qui limite l’abus de pouvoir. Avec les institutions du marché, des associations ou des partis, l’espace public peut être considéré comme la catégorie centrale de la société civile.

Le terme espace public (Öffentlichkeit) se trouve pour la première fois en 1765 chez Joseph von Sonnenfels. Pour combattre la diffusion d’opinions détestables et dangereuses, il exige dans son écrit Principes de la police, du commerce et de la science économique (Grundsätze der Polizey, Handlung und Finanzwissenschaft) de censurer « tous les livres, spectacles, dogmes, tous les discours publics (öffentlich) s’adressant au peuple ainsi que tableaux, gravures et tout ce qui peut avoir par nature une sorte de publicité ». L’expression reste cependant tout d’abord peu courante et sa signification imprécise. Ce n’est que vers 1800 qu’elle entre dans le langage usuel et devient commune.

Lire la suite (cairn.info)