Accueil / Historiographie et méthodologie / Méthodologie / Etudes modernes / Les transferts culturels. Un discours de la (...)

Les transferts culturels. Un discours de la méthode

Béatrice Joyeux

Béatrice Joyeux, "Les transferts culturels. Un discours de la méthode", dans Hypothèses, année 2002, numéro 1, pp. 149-162.

Extrait de l’article

La notion de transfert culturel implique un mouvement d’objets, personnes, populations, mots, idées, concepts... entre deux espaces culturels (États, nations, groupes ethniques, espaces linguistiques, aires culturelles et religieuses). Cet objet nouveau de recherche, la théorie des « transferts culturels » propose d’en analyser les supports et les logiques. Elle s’intéresse à tous les domaines possibles de l’interculturel, du métissage – zones frontières entre cultures, langues, systèmes religieux ou politiques.

Cette problématique est née dans les études germaniques, sur l’impulsion de Michel Espagne et Michael Werner, qui s’interrogeaient sur l’origine de certains fonds d’archives et de bibliothèques concernant d’abord l’histoire culturelle allemande, mais localisés en France. Ce fut le départ d’une réflexion sur un moment allemand de la culture française depuis le xviiie siècle ; une « mémoire française de l’Allemagne », conservée dans les archives et les bibliothèques, et dont la littérature, la philosophie, la politique, l’histoire gardent aussi les traces.

Lire la suite (Cairn)