Accueil / Historiographie et méthodologie / Méthodologie / Etudes modernes / Statistique pour historiens

Statistique pour historiens

Alain Guerreau

Guerreau, Alain, Statistique pour historiens, Elec, 2004.

Extrait du cours

Ce texte est le canevas du cours intitulé "méthodes pratiques de statistique et de cartographie" professé devant les élèves de première année de l’École des Chartes durant l’année 2003-2004. Il ne s’agit pas d’un cours de statistique, mais d’un cours d’histoire, fait par un historien pour des historiens. La visée en est essentiellement pratique : apporter aux étudiants une vue générale des possibilités riches et variées que les techniques statistiques ouvrent à toute recherche historique.
Il s’agit ici d’une toute première tentative ; ce canevas doit être amélioré, remanié, complété : je serai reconnaissant à tous les lecteurs qui voudront bien me faire part de leurs remarques, critiques, suggestions.
Aucune analyse statistique n’est possible sans une connaissance minimale des principes de la statistique (qui, pour le moment, font défaut à la plupart des historiens) ; mais, dans un cours d’initiation, il m’a semblé qu’il fallait traiter ces préalables assez rapidement, de manière à aborder suffisamment les applications proprement historiques ; au demeurant, les manuels qui exposent ces principes généraux sont nombreux, on s’y référera autant que nécessaire. Après un bref exposé des traitements propres aux données chronologiques, une présentation un peu plus détaillée est proposée des données spatiales. Après un chapitre consacré aux principes de base de la construction des graphiques, les quatre derniers chapitres sont dédiés à divers aspects de la sémantique historique qui est, à mon sens, le domaine jusquà présent le moins parcouru et sans doute le plus prometteur.

Lire la suite (École des chartes)