Accueil / Historiographie et méthodologie / Paléographie et archivistique / Etudes modernes / Une première expérience d’enregistrement des (...)

Une première expérience d’enregistrement des actes royaux sous Philippe le Bel : le Livre rouge de la Chambre des comptes

Olivier Canteaut

Canteaut, Olivier, "Une première expérience d’enregistrement des actes royaux sous Philippe le Bel : le Livre rouge de la Chambre des comptes", dans Bibliothèque de l’école des chartes, 2002, tome 160, livraison 1, p, 53-78

Extrait de l’article

Les innovations politiques du règne de Philippe le Bel ont souvent été mises en avant. Mais, au-delà d’initiatives maintes fois décrites, c’est également l’administration royale qui transforme ses méthodes de travail de façon accélérée et élabore de nouveaux outils : le Trésor, réformé en 1295, met au point des formes de comptabilité qui resteront en usage jusqu’en 1420 ; un enregistrement régulier des chartes royales apparaît à la chancellerie ; les archives royales sont réorganisées sous la direction d’un garde. Contrairement à toutes ces nouveautés promises à un bel avenir, la compilation du Livre rouge par la Chambre des comptes n’eut pas de suite ; pourtant, si le volume n’est pas à l’origine d’une longue série archivistique, il n’en constitue pas moins une étape novatrice dans le développement d’instruments plus efficaces pour gérer le royaume.

Lire la suite (Persée)