Accueil / Individus, familles, groupes / Famille royale / Etudes modernes / Saint-Simon lecteur de la Grande Mademoiselle

Saint-Simon lecteur de la Grande Mademoiselle

Damien Crelier

Crelier, Damien. Saint-Simon lecteur de la Grande Mademoiselle, Cahiers Saint Simon, n° 40, 2012. Les Mémoires de la bibliothèque du duc de Saint-Simon, p. 51-68.

Extrait de l’article

Saint-Simon a-t-il personnellement connu Mademoiselle ? Assurément très peu. C’est ce dont on se rend compte en regardant d’un peu près la chronologie : quand Saint-Simon arrive à la cour en 1691, à l’âge de seize ans, Mademoiselle, qui est née en 1627, en a pour sa part soixante-quatre, et meurt deux années plus tard. Autant dire que Saint-Simon ne fut jamais l’un de ses familiers. Tous les faits marquants de la vie de Mademoiselle remontent à une époque antérieure à l’arrivée de Saint-Simon à la cour — en cette année 1691 qui est aussi le point de départ du récit des Mémoires —, et même à une époque antérieure à sa naissance.

Il est nécessaire de rappeler quelques jalons chronologiques pour situer le personnage et comprendre ce qu’il peut représenter pour le duc de Saint-Simon. Mademoiselle naît en 1627 ; fille de Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII, elle est donc la cousine germaine de Louis XIV. Sa mère meurt quelques jours après sa naissance et elle hérite d’elle des terres considérables.

Lire la suite (persee.fr)