Home / Individuals, families, groups / Social groups / Modern studies / Vraie et fausse noblesse : l’identité nobiliaire

Vraie et fausse noblesse : l’identité nobiliaire provençale à l’épreuve des réformations (1656-1718)

Valérie Pietri

Valérie Pietri, « Vraie et fausse noblesse : l’identité nobiliaire provençale à l’épreuve des reformations (1656-1718) », Cahiers de la Méditerranée, n° 66, 2003, mis en ligne le 25 juillet 2005. URL : http://cdlm.revues.org/index117.html

Extrait de l’article

L’histoire de la noblesse du XVIIIe siècle s’ouvre sur un bouleversement collectif qui prend sa source la plus visible au cœur du siècle précédent, à travers la mise en place de ce que l’on a appelé les Vérifications ou Réformations de noblesse.

Les besoins financiers et politiques de la monarchie conduisent Colbert à lancer dans tout le royaume de grandes enquêtes de noblesse, dont le but avoué est d’améliorer la rentabilité de l’impôt et en particulier de la taille. Il s’agit également pour la monarchie d’une entreprise de dénombrement de la noblesse qui se distingue des habituelles montres et autres enquêtes par ses ambitions systématiques et exhaustives. Il est en effet prévu de dresser un catalogue de tous les gentilshommes du royaume, et non des seules familles titrées ou importantes dans chaque province.

Lire la suite (revues.org)