Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Etudes modernes / Les Mémoires de Raimondo Montecuccoli

Les Mémoires de Raimondo Montecuccoli

Ferenc Toth

Toth, Ferenc. Les Mémoires de Raimondo Montecuccoli, Cahiers Saint Simon, n° 40, 2012. Les Mémoires de la bibliothèque du duc de Saint-Simon, p. 69-80.

Extrait de l’article

Malgré les nombreuses éditions des ses Mémoires au XVIIIe siècle, le nom de Montecuccoli reste associé à quelques bons mots et ses œuvres passent pour des sujets d’études réservés aux spécialistes. Hormis le fait qu’il était l’adversaire le plus digne de Turenne, nous savons peu de choses sur sa vie et sur l’influence de sa pensée sur la postérité. Pourtant, ces ouvrages ont exercé une influence considérable sur les stratèges militaires des époques suivantes et ses réflexions stratégiques ou tactiques méritent encore l’attention des lecteurs contemporains. Raimondo Montecuccoli, appelé Montecucculi en ancien français, est l’un des stratèges militaires les plus remarquables de l’époque moderne. Ses nombreux portraits ainsi que ses éloges biographiques mentionnent souvent les nombreux titres de ce grand capitaine du Grand Siècle pour en définir les qualités polyvalentes : « Raimondo Montecuccoli Prince de Montecuccoli, Comte de l’Empire, Lieutenant-général et Feldmarschall, Seigneur de Hohenegg, Osterburg, Gleiss et Haindorf, Président du Conseil aulique de Guerre, Grand-Maître de l’Artillerie et de la Fortification, Gouverneur de Raab et Colonel propriétaire de son Régiment de Cavalerie, Conseiller royal secret, Chambellan et Chevalier de l’Ordre de la Toison d’Or ».

Lire la suite (persee.fr)