Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Etudes modernes / Loyauté et honnêteté dans les Mémoires du (...)

Loyauté et honnêteté dans les Mémoires du Maréchal de Berwick

Jean Garapon

Garapon, Jean. Loyauté et honnêteté dans les Mémoires du Maréchal de Berwick, Cahiers Saint Simon, n° 40, 2012. Les Mémoires de la bibliothèque du duc de Saint-Simon, p. 81-92.

Extrait de l’article

Parmi les nombreux volumes de Mémoires que Saint-Simon possédait dans sa bibliothèque se trouvaient ceux de son ami le maréchal de Berwick, dans l’édition très fautive publiée trois ans après la mort de celui-ci, par les soins de l’abbé de Margon, en 1737. Pour être fidèle au texte manuscrit du maréchal, déposé aujourd’hui à la Bibliothèque Nationale de France, il est nettement préférable de se reporter à la première édition fidèle de ce texte, en date de 1778, due à l’abbé irlandais Joseph Hooke, qui dénonce le caractère « informe » de la première édition, celle de Margon, que notre mémorialiste avait en sa possession. Nous nous permettrons donc de suivre ce premier éditeur sérieux dans sa dénonciation, d’autant que cette édition des Mémoires de Berwick, qui fait autorité, a été vite précédée d’un très beau texte, l’Ebauche de l’éloge historique du maréchal de Berwick par Montesquieu, lui aussi grand ami du personnage depuis 1716, ainsi que d’un Portrait dû à son autre ami Bolingbroke. C’est donc un autre texte des Mémoires de Berwick que celui figurant dans la bibliothèque de Saint-Simon que je vous propose de découvrir, au nom même de la fidélité au témoignage du maréchal. Une enquête critique toujours à faire consisterait plus tard à confronter notre édition au manuscrit ; elle permettrait sans aucun doute des corrections.

Lire la suite (persee.fr)