Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Etudes modernes / Notes sur les dernières années de Jacques (...)

Notes sur les dernières années de Jacques Besson (1534 ?-1573 ?)

Daniel Régnier-Roux

Régnier-Roux, Daniel. Notes sur les dernières années de Jacques Besson (1534 ?-1573 ?), Réforme, Humanisme, Renaissance, n° 77, 2013, p. 199-213.

Extrait de l’article

« Petit à petit la vie et l’’œuvre de Jacques Besson sortent de l’ombre. » écrivait Denise Hillard en 1981 dans un article de la Revue Française d’Histoire du Livre à propos de cet ingénieur dauphinois de la Renaissance. L’auteur revenait alors sur la découverte, à la British Library, du manuscrit de son livre de machines par Alexandre Keller, mais elle y publiait surtout de nouvelles pièces d’archives. Depuis, aucune découverte n’est venue étoffer les données biographiques concernant Jacques Besson. Praticien de « l’art distillatoire » avec Conrad Gessner à Lausanne, ministre de la parole de Dieu pour Olivier de Serres dans le Vivarais, coreligionnaire et ami de Jacques Androuet du Cerceau à Montargis, ingénieur de Charles IX à Paris, Jacques Besson reste encore « farouchement secret » selon la formule d’Eugénie Droz. Je me propose dans cet article d’éclairer par de nouvelles données les dernières années de cette figure française de l’histoire des techniques et des sciences.

Lire la suite (persee.fr)