Accueil / Représentation et festivités / Cérémonies et représentation / Etudes modernes / L’idéologie constitutionnelle en France : le (...)

L’idéologie constitutionnelle en France : le lit de justice

Sarah Hanley Madden

Sarah Hanley Madden. L’idéologie constitutionnelle en France : le lit de justice, Annales, 1982, n° 1, p. 32-63.

Extrait de l’article

II n’y a pas d’exercice plus passionnant pour l’historien — ou plus déconcer­tant — que de démêler les fils, tissés par le temps, qui ont fini par former des modèles du savoir conventionnel. Tel est bien le problème que soulève le Lit de Justice des rois de France. Cinq siècles d’historiographie devraient décourager toute nouvelle recherche ; pourtant, une méthodologie différente conduit à une réévalua­tion du Lit de Justice. Longtemps convaincus de la nature politique de cette assemblée, nous commençons seulement à lui découvrir des caractéristiques différentes, en prenant en considération les rituels cérémoniels et les types de discours auquel elle donne lieu.

Le Lit de Justice des rois de France est l’un des événements les plus célébrés de l’Ancien Régime. Le sens commun le définit à la lumière de ce qu’il était devenu au XVIIIe siècle : une cérémonie où le roi de France paraissait au Parlement de Paris pour écraser les remontrances parlementaires par l’exercice arbitraire du pouvoir royal. Dans les dernières décennies du XVIIIe siècle, le parlementaire Louis-Adrien Le Paige illustre ce point de vue dans son précis d’histoire constitutionnelle de la France.

Lire la suite (Persée)