Hauptseite / Repräsentation & Festlichkeiten / Festlichkeiten und Empfänge / Moderne Studien / Être reçu en audience chez le roi

Être reçu en audience chez le roi

Alice Camus

Camus, Alice, « Être reçu en audience chez le roi », dans Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, mis en ligne le 10 juillet 2013.

Résumé de l’article

L’audience royale s’intègre dans le rituel quotidien de la vie de cour au temps de Louis XIV. Selon que l’audience est destinée à un courtisan ou à un représentant politique étranger, son rôle et son organisation diffèrent. Les courtisans qui obtiennent audience grâce à la faveur royale dont ils jouissent ou grâce à l’entremise d’influents intermédiaires sont reçus le plus souvent après le lever du roi ou après son dîner, dans son cabinet. Ce sont des entretiens assez brefs et relativement informels. En revanche, les audiences accordées aux représentants politiques étrangers sont bien plus codifiées. Elles sont de trois sortes : publiques, particulières ou secrètes. L’audience publique prend tout son sens dans son cérémonial, minutieux et imposant. Celui-ci est pensé comme le révélateur du rang et de l’importance accordés au ministre étranger reçu à la cour. Ainsi, il est nuancé par de multiples variations selon l’État du représentant politique et selon son caractère. Quant aux audiences particulières et secrètes, elles sont utiles à la politique royale. Elles sont l’occasion pour les ambassadeurs ou les envoyés présents à la cour de négocier la politique de leur souverain directement avec le roi.

Lire la suite (revues.org)