Accueil / Représentation et festivités / Musique et danse / Etudes modernes / L’Académie royale de musique sous l’Ancien (...)

L’Académie royale de musique sous l’Ancien Régime

Pauline Lemaigre-Gaffier, Solveig Serre

Pauline Lemaigre-Gaffier, Solveig Serre. "L’Académie royale de musique sous l’Ancien Régime". Vincent Giroud ; Solveig Serre. La règlementation de l’Opéra de Paris (1669-2019) : édition critique des principaux textes normatifs, École nationale des chartes, pp.19-87, 2019, 978-2-35723-149-8. ⟨halshs-02474728⟩

Extrait de l’article

C’est à Pierre Perrin que revient l’idée de fonder une académie de musique, institution officielle dont la principale mission serait de favoriser la création d’opéras en langue française et de les diffuser auprès d’un public. En 1661, dans une lettre à l’archevêque de Turin tenant lieu d’introduction à son recueil d’œuvres de poésie, Perrin s’inspire des présupposés poétiques contenus dans les Trois discours sur le poème dramatique de Pierre Corneille, qui définissent théoriquement le terrain d’action de la tragédie et de l’opéra (...)

Lire la suite (HAL)