Hauptseite / Repräsentation & Festlichkeiten / Musik und Tanz / Moderne Studien / La musique de Philippe d’Orléans et son mécénat (...)

La musique de Philippe d’Orléans et son mécénat musical

Jean-Paul Montagnier

Montagnier, Jean-Paul. La musique de Philippe d’Orléans et son mécénat musical, Cahiers Saint-Simon, n° 34, 2006. Philippe d’Orléans, p. 75-82.

Extrait de l’article

« Les grands Princes », constate Dubois de Saint-Gelais, « ne manquent guères d’Historiens de leurs actions brillantes et dignes de leur haute naissance, mais on s’attache peu à entrer dans le détail de celles qui marquent leur capacité, leur dicernement, et leur goût ». Si de nos jours la vie et l’œuvre politique du Régent sont bien connues, son goût pour les arts, et pour la musique en particulier, l’est moins. Quant à son mécénat musical, il est loin d’avoir livré tous ses secrets, malgré les travaux récents de Donald J. Fader, Patricia R. Ranum et les nôtres. Nous nous proposons de dresser ici un état récent de la recherche en ce domaine, sans pour autant viser à l’exhaustivité, et de présenter quelques aspects du style du Duc-compositeur.

D’après Saint-Simon, « le duc d’Orléans aimait extrêmement la musique ; il la savait jusqu’à composer ». Se consacrer à la musique ne fut pas difficile pour le jeune Prince : le plus souvent tenu à l’écart de la vie politique jusqu’à la mort de son oncle, les arts, et notamment la musique, lui offraient un bon dérivatif. A en croire le Mercure de France de 1723,

« Il est difficile de peindre exactement un mérite aussi vaste que celui de Monsieur le Duc d’Orléans, protecteur des Arts ; il les connaissait comme les artistes les plus expérimentés ».

Lire la suite (persee.fr)