Accueil / Vie quotidienne / Corps, costume et parure / Etudes modernes / Marie-Louise de Parme, reine d’Espagne (...)

Marie-Louise de Parme, reine d’Espagne habillée à la française (1751-1819)

Pilar Benito García

Pilar Benito García, « Marie-Louise de Parme, reine d’Espagne habillée à la française (1751-1819) », Apparence(s), 6, 2015

Extrait de l’article

Marie-Louise de Parme, reine d’Espagne habillée à la française (1751-1819) - Marie-Louise de Parme a été peinte pour la première fois dans le portrait de la famille de don Philippe par Giuseppe Baldrighi en 1757 (Parme, Galleria Nazionale). Baldrighi fit pour la seconde fois le portrait de la future reine d’Espagne peu avant le mariage de celle-ci avec le prince des Asturies (Madrid, El Pardo, palais royal). De la même période proviennent ses portraits par Laurent Pécheux (New York, Metropolitan Museum of Art  ; Parme, Galleria Nazionale  ; Florence, palais Pitti). La jeune princesse y est représentée suivant fidèlement la mode française. Vivant en Espagne, la princesse des Asturies se fournissait en France et dans son royaume pour sa garde-robe. Les achats en France étaient faits auprès de Rose Bertin dans les années 1780, époque de laquelle date son portrait par Marino Salvador Maella (Madrid, monastère royal de l’Incarnation). L’examen des longues factures de Rose Bertin peut être utile pour proposer une datation plus précise de ce portrait. Au début du XIXe siècle, le portrait le plus important pour étudier le goût français de la reine est son portrait par Francisco de Goya (Madrid, Palacio Real). Ces années-là, Marie-Louise passa de fort coûteuses commandes auprès de madame Minette à Paris.

Lire la suite (journals.openedition.org)