Hauptseite / Hofalltag / Austattung und Inventare / Moderne Studien / A Fantastic Frenzy of Consumption in Early (...)

A Fantastic Frenzy of Consumption in Early Modern France

Kathleen M. Llewellyn

Kathleen M. Llewellyn, A Fantastic Frenzy of Consumption in Early Modern France, Renaissance and Reformation / Renaissance et Réforme, vol 38 no 3 (2015).

Extrait de l’article

Le consumérisme enthousiaste (et même démesuré) de la société occidentale contemporaine a ses racines, d’après certains, dans l’expansion de la consommation de biens en Europe pendant la Renaissance. Dès les débuts de la modernité, hommes et femmes furent des consommateurs ardents, voire « passionnés ». S’adonner au plaisir d’acquérir était sévèrement condamné par les théologiens et les moralistes. Cet article examine la critique de ces passions excessives dans la littérature morale et satirique de l’époque, incluant les pamphlets tels que Frenaizie fantastique Françoise Sur la Nouvelle Mode des Nouveaux Courtisans bottez de ce temps et Pasquil de la Cour pour apprendre à discourir et s’habiller à la mode. Une analyse approfondie de ces textes montre combien la question du gender influe sur l’interprétation de ces passions : la femme coupable de tels excès y est vue mauvaise, pécheresse, dangereuse pour l’homme ; l’homme, quant à lui, est condamné pour dissimuler et vouloir paraître autre que ce qu’il est, entendre d’une autre classe que celle à laquelle il appartient.

Lire la suite (library.utoronto.ca)