Accueil / Vie quotidienne / Sociabilité et psychologie / Etudes modernes / Les mutations de la sociabilité mondaine au (...)

Les mutations de la sociabilité mondaine au miroir des réseaux épistolaires d’une noblesse d’affaires (1807-1813)

Amandine Fauchon Chardon

Amandine Fauchon Chardon, « Les mutations de la sociabilité mondaine au miroir des réseaux épistolaires d’une noblesse d’affaires (1807-1813) », Annales historiques de la Révolution française, 373, 2013, 59-79.

Extrait de l’article

Les correspondances d’une noblesse émigrée permettent d’appréhender les évolutions de la sociabilité mondaine entre l’Ancien Régime et le Premier Empire. Les conversations épistolaires de la comtesse de Pontgibaud avec ses amis parisiens révèlent les difficultés financières rencontrées par une noblesse d’épée pour maintenir ses pratiques de sociabilité et de là, l’évolution des conditions matérielles des réceptions organisées. Ces correspondances sont également un témoignage de la recréation d’une vie sociable entre Trieste et Paris grâce au partage de discussions littéraires et scientifiques. Le regard d’une noblesse émigrée et d’une noblesse parisienne sur l’évolution des mœurs de la bonne société française entretient la nostalgie d’un temps révolu et une vision dichotomique de la sociabilité mondaine.

Lire la suite (openedition.org)