Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / Palissy et son « école » dans les collections du (...)

Palissy et son « école » dans les collections du Metropolitan Museum of Art de New York

Jessie Mc Nab

Jessie Mc Nab, "Palissy et son « école » dans les collections du Metropolitan Museum of Art de New York", dans Revue de l’Art, année 1987, volume 78, numéro 1, pp. 70 - 76.

Extrait de l’article

(...) Les pièces dites « de Palissy » ont beaucoup plu aux collectionneurs américains et la plupart des départements d’art européen de nos musées en possèdent au moins un ou deux exemplaires. En effet, la première pièce apparaît si tôt dans l’histoire du Metropolitan Museum qu’on ne garde aucun souvenir du nom du donateur, ou de la date précise d’acquisition. Ce grand plat ovale, un peu plus fin que la normale des pièces « de Palissy », est orné, au centre, d’une scène avec une nymphe et un satyre, d’après un des reliefs en stuc du cadre d’une fresque de Rosso au pavillon de Pomone à Fontainebleau. Les bords en sont larges, décorés de festons de feuilles de vignes, de petits enfants musiciens dans le style du XVIIe siècle et de grands masques de satyres et de bacchantes de style néoclassique. Cet éclectisme suggère une date dans la deuxième moitié du XIXe siècle, mais la scène centrale pourrait bien avoir été élaborée à partir d’un moule beaucoup plus ancien...

Lire la suite (Persée)