Accueil / Historiographie et méthodologie / Historiographie / Etudes modernes / Jean Bodin : état des lieux et perspectives de (...)

Jean Bodin : état des lieux et perspectives de recherche

Marie-Dominique Couzinet

Marie-Dominique Couzinet, "Jean Bodin : état des lieux et perspectives de recherche", dans Bulletin de l’Association d’études sur l’humanisme, la réforme et la renaissance, année 1995, volume 40, numéro 40, pp. 11-22.

Extrait de l’article

A l’issue du bilan qu’il dressait du colloque d’Angers, en 1984, Roland Crahay définissait un ensemble de tâches à la critique bodinienne : « de nouvelles recherches biographiques », des « éditions solides et utilisables », des études sur certaines œuvres absentes du colloque, comme la Réponse aux paradoxes de Malestroit et l’Universae naturae theatrum, enfin, la poursuite des travaux sur « la diffusion et l’influence des œuvres de Bodin », dans les remaniements qu’elles ont subis aux XVIIe et XVIIIe siècles. Nous prendrons ses suggestions comme point de départ, en nous demandant si elles ont été mises en chantier ou même menées à bien, au cours des dix ans qui ont suivi le colloque d’Angers et si d’autres pistes de recherche sont apparues.

Le caractère à nos yeux le plus marquant de ces dix dernières années est qu’elles voient se mettre en place à nouveaux frais, après l’œuvre pionnière de Pierre Mesnard et avec de nouvelles exigences philologiques, les conditions de possibilité d’une véritable recherche historique sur Bodin, grâce à deux instruments de travail : une bibliographie scientifique des éditions anciennes réalisée par le Séminaire de Bibliographie Historique de Mons (R. Crahay, M.-T. Lenger et M.-T. Isaac) et une édition critique des Six livres de la République en italien (I sei libri dello stato), élaborée par Margherita Isnardi Parente pour le premier volume (1962), en collaboration avec Diego Quaglioni pour les deux suivants (vol. 2, 1988 ; vol. 3, à paraître). La traduction se base sur l’édition de 1583 qui fait référence comme la plus complète et signale les variantes avec les éditions précédentes et avec l’édition latine ; les sources juridiques citées par Bodin sont identifiées. Enfin, l’édition comporte des bibliographies à jour et, dans le premier volume, une précieuse introduction de M. Isnardi Parente qui représente encore, nous semble-t-il, un exposé de la plupart des problèmes débattus aujourd’hui.

Lire la suite (Persée)