Accueil / Histoire et fonction / La Cour et ses maîtres / Etudes modernes / Postures apologétiques dans la correspondance (...)

Postures apologétiques dans la correspondance de Henri III

Luc Vaillancourt

Vaillancourt, Luc, "Postures apologétiques dans la correspondance de Henri III", Tangence, n° 93, été 2010, p. 51-64

Résumé de l’article

Cet article se propose d’expliciter les stratégies rhétoriques à l’oeuvre dans la correspondance de Henri III, et notamment dans les lettres diplomatiques ou à destinataires multiples, d’ordinaire appelées à une circulation plus importante que les lettres personnelles, de manière à mettre en évidence une dimension, sinon propagandiste, du moins fortement apologétique, par laquelle le roi veille à consolider et à étendre son pouvoir. Henri désamorce les présomptions négatives entretenues à son sujet par la modulation systématique de son ethos, en fonction des circonstances et des personnes concernées. Cette modulation n’est pas aléatoire, machiavélique, ou le fruit d’une conduite désordonnée, mais correspond à l’idée que le souverain se fait de l’éloquence comme instrument de sujétion.

Lire la suite (érudit)