Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Les ducs, le roi et l’Orient : le rêve d’unité (...)

Les ducs, le roi et l’Orient : le rêve d’unité et de croisade de Philippe le Hardi à travers le manuscrit Paris

Rémi Plotard

Rémi Plotard, « Les ducs, le roi et l’Orient : le rêve d’unité et de croisade de Philippe le Hardi à travers le manuscrit Paris, Bibliothèque nationale de France, fr. 12201 », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre, 22.2, 2018

Extrait de l’article

Le manuscrit Paris, Bibliothèque nationale de France, est une commande de Philippe de Bourgogne et a été réalisé en 1403. Il contient trois textes ayant trait à l’Orient, avec, notamment, une copie de l’œuvre de l’arménien Hayton de Korykos, la Fleur des histoires de la terre d’Orient.
C’est un manuscrit enluminé, dont la particularité est d’être le seul d’une commande de trois codex identiques à nous être parvenus. Cette commande, par le duc de Bourgogne, de ces trois manuscrits revêt un sens éminemment politique : à l’aune du contexte troublé du début du XVe siècle, l’analyse de l’iconographie accompagnant les textes donne de précieux indices sur les ambitions diplomatiques du duc. La construction, probablement en deux temps, de ce manuscrit apporte une clef de lecture supplémentaire quant à la politique orientale des ducs bourguignons.

Lire la suite (openedition.org)