Accueil / Historiographie et méthodologie / Historiographie / Etudes modernes / Histoire d’un non-objet historiographique : le (...)

Histoire d’un non-objet historiographique : le cas Louis XVI

Aurore Chéry

Aurore Chery, « Histoire d’un non-objet historiographique : le cas Louis XVI », L’Atelier du Centre de recherches historiques, n° 07, 2011.

Résumé

Bien que la Révolution française ait suscité l’intérêt des chercheurs du monde entier, Louis xvi fait figure de parent pauvre des études universitaires. Même si c’est à son corps défendant, il en est tout de même l’un des principaux protagonistes et la Révolution s’est aussi construite en interrogeant le rôle et la place du roi.
Cette situation a eu pour conséquence de conserver vivace la légende dorée que le roi s’est construite en exerçant un contrôle sur son image dès le début de son règne. Elle l’assimile à un nouvel Henri iv, profondément concerné par les maux de ses sujets. Malgré les attaques de la Révolution, cette image continue à exercer une influence considérable sur les biographes de Louis xvi et les historiens de la Révolution.
Si la Restauration en a fait un usage sans surprise, elle a, de manière plus étonnante, séduit jusqu’à Jaurès avant de souffrir du discrédit dans lequel sombre le royalisme en choisissant l’antisémitisme au xxe siècle. Néanmoins, c’est aujourd’hui par le détour de l’historiographie anglo-saxonne qu’elle fait sa réapparition et commence seulement à être questionnée.

Consulter l’article (openedition.org)