Home / History and function / International and national relations / Modern studies / Pierre le Grand à Paris en 1717, ou les échos (...)

Pierre le Grand à Paris en 1717, ou les échos saint-simoniens d’une visite importune (...)

Edward R. Welf

Welf, Edward R., "Pierre le Grand à Paris en 1717, ou les échos saint-simoniens d’une visite importune : état succinct des rapports franco-russes dans le premier quart du XVIIIe siècle", Cahiers Saint Simon, n° 16, 1988. Ambassades et visites d’Etat saint-simoniennes, p. 38-48.

Extrait de l’article

Jusqu’à Pierre le Grand (1672-1725), jamais aucun tsar n’avait quitté les murs austères du Kremlin pour aller à la découverte de l’Europe : c’eût été contraire aux prescriptions d’une étiquette héritée de Constantinople et qui n’était, elle-même, qu’un élément d’une idéologie politique forgée au fil des siècles par les Grands Ducs de Moscovie, érigée en dogme et propagée dans le «commun » par les représentants orgueilleux d’un Patriarcat encore tout puissant.

L’Occident, lui, n’avait eu que des contacts intermittents avec la Russie et les connaissances qu’on avait de ce pays, et singulièrement en France, se ramenaient, le plus souvent, à quelques stéréotypes véhiculés par des relations de voyages déjà anciennes.

Le premier volet de cette communication sera consacré à un tableau sommaire de la Moscovie du XVIIe siècle, à ce qu’en purent percevoir divers étrangers, puis à un bref rappel (à dominante diplomatique) de certaines étapes du dialogue franco-russe autour des années 1700-1717.

Le second le sera à Pierre le Grand, à quelques traits de sa personnalité et à l’évocation de sa «rencontre » avec le duc de Saint-Simon. Panorama sommaire de la Moscovie du dix-septième siècle.

Que savait-on en France de l’Empire russe lorsque parvint à Paris, au mois de septembre 1696, la nouvelle de la reddition d’Azov aux forces de Pierre Ier ?

Lire la suite (persee.fr)